Photo de Natalie  Rousseau

Natalie Rousseau

Directrice générale
Orchestre symphonique de Trois-Rivières

Élève de la pianiste Nadya Strycek au Conservatoire de musique de Trois-Rivières pendant ses études secondaires au Collège Marie-de-l’Incarnation, Natalie Rousseau a baigné dans la musique dès son plus jeune âge. Issue d’une famille d’entrepreneurs, elle décide, à la fin de ses études collégiales en musique à Vincent d’Indy, de se diriger vers le soutien à l’activité artistique plutôt que vers l’interprétation ou l’enseignement. Sa grand-mère, Anaïs Allard-Rousseau, dont la salle de concert de la Maison de la culture porte le nom, a été un des trois membres fondateurs des Jeunesses Musicales du Canada.
Diplômée en droit de l’Université d’Ottawa et détentrice d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de HEC Montréal, madame Rousseau œuvre dans le domaine de la gestion des arts depuis plus de 30 ans. Elle a été directrice d’une compagnie de théâtre à Edmonton (Alberta), puis directrice des finances de l’association québécoise le Centre des auteurs dramatiques (CEAD), directrice administrative du lieu de formation professionnelle de haut niveau, le Centre d’arts Orford (aujourd’hui Orford Musique), avant d’être recrutée par le Conseil québécois de la musique. Elle a par la suite agi comme consultante spécialisée en financement et en démarrage de projets dans le secteur des arts (théâtre, musique et danse) ainsi que dans l’industrie du spectacle et du multimédia à Montréal. Elle a réalisé au début des années 2000 plusieurs mandats de consultation pour, entre autres, le label discographique de René Dupéré (compositeur du Cirque du Soleil), la division interactive de Cinégroupe (producteur de nombreux titres de jeux pour enfants), et Phaneuf (agence d'artistes : Bruno Pelletier, Louis-Josée Houle, entre autres).
Elle s’établit en Italie en 2004, tout en maintenant la responsabilité du développement du marché européen pour la compagnie de création lyrique Chants Libres et l’ensemble de musique baroque Les Idées heureuses, dont elle avait préalablement assuré la direction générale. Cette collaboration a permis à l’ensemble et à sa directrice artistique Geneviève Soly, dont le nom est étroitement associé à la redécouverte du prolifique compositeur allemand Christoph Graupner, contemporain de J.S. Bach, de concrétiser plusieurs tournées européennes jusqu’en 2010.

En 2011, Natalie Rousseau s’installe à Séoul en Corée du Sud. Elle agit comme agente de développement et de recrutement – Asie pour le nouveau programme de maîtrise internationale en gestion des arts de la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux - HEC Montréal lorsque l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières lui offre la direction générale en 2013.